Liberté

Liberté

 

Je quitte ces instants frivoles

D'un harem sans faille

Digne d'un Marquis de Sade

Une habituelle ritournelle.

 


Dans ma longue errance

L'illusion de ma divine cour

Se mêle aux intrigues de mon coeur

Qui se confondent et se perdent au loin.

 


Je t’aperçois enfin mais ne veux t'effrayer

Toi, ma muse, indomptable maîtresse

Dans ton aile je me rêve élève

Quand sur ton corps nu ruisselle ces eaux claires.

 

N-y vois-tu pas mon reflet ?

Mes yeux d'amant langoureux

Cherchant à rajeunir dans mes larmes ?

Je t'en supplie, ne brouille pas mon image d'un revers de main.

 

Approche-toi, je t'apprendrais toutes les douceurs

Pour que tu découvres mes faiblesses

Dans notre lit dépasser les affres pornographiques

Pour caresser notre chimérique liberté.

 

Viens, suis-moi sans détour

Oublie les orgies me faisant honneur

Aie confiance en cet homme mon aimée

Qui souhaite désormais renaître en ton sein.

 

 

                                                                                                            Tous droits réservés : Caroline Becker / Hugues Facorat édition

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 09/11/2014