Je fais une pause

Je fais une pause
Pour sentir les premiers embruns
De ces jours moins moroses
Allongée sur le sable sans fin.


Le ciel retrouve son bleu azur
Enfin les premiers rayons luisants,
L’hiver se soigne de sa blessure
Et les gens redeviennent marrants.


Je fais une pause
Et vois ces vies qui se déroulent.
Toujours pressées d'importantes choses
Au point d'en oublier cette immense houle.


Fermer les yeux pour ne plus blesser nos ailes
Caresser l'espoir de respirer encore une fois,
Au milieu des alizés éphémères
Prendre du temps pour elle.


Je fais une pause
Quand d'autres se noient dans leurs reflets
Cernés par les portes closes
Espérant ne pas se dévoiler.


Et quand les marées humaines
Tourmentées par leurs pensées
N'arrivent plus à surmonter leur peine
Reviennent toujours vers la mer apaisée.

 

Tous droits réservés : Caroline Becker / Hugues Facorat édition.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 17/08/2014