MA PËCHE

MA PÊCHE:

C’est la saison des Pêches. 
Je me dirige enfin vers ton bois 
Pour cueillir ton Ode dès ta naissance 
Et retrouver les plaisirs passés.

Je m’avance sans peur 
Car je sais que tu as fait fuir les démons. 
Plus rien ne me retient 
De maintenant t’attraper à ta source.

Je hume dans le vent une odeur d’amande 
C’est ta feuille qui me titille. 
Je ne sais où poser ma main 
Mais j’ai déjà ton goût en bouche.

Je te vois toi, charnue, belle et ronde 
À la chair illuminée aux couleurs du soleil 
Je te sens délicate et ferme sous mes frêles doigts 
Je n’ai qu’une hâte sentir ton jus couler en moi.

Mais, pour mieux te déguster 
Je repousse le moment fatidique 
J’ai d’abord envie de te parcourir 
Et de découvrir avec toi la route de la soie.

Tu as fait ce long voyage depuis la nuit des temps 
Pour devenir ce fruit noble et varié 
Pour te retrouver près de moi 
Un jour où j’ai planté ta graine.

Notre amour a grandi dans mon jardin 
À l’abri des regards indiscrets. 
J’aime te préparer pour découvrir tous les secrets 
De ton corps qui sait se faire désirer.

Salée ou sucrée, ma langue tu envoûtes 
Mais je t’aime avant tout crue et nue. 
Parfois mêlée de vin pour encore plus te sublimer 
Mais toujours avec ce délicat parfum de menthe.

Le moment est venu, je n’en peux plus d’attendre.
Je te prends sans retenue 
Et redécouvre enfin ton goût velouté.

Alors je sens ton corps qui se fait sanguin. 
Tu coules de tout ton être, 
Ton jus caresse ma peau 
Et s’enfonce dans mes chaires 
Je suce mes doigts emplit de toi.

À force de te croquer, 
Je ne pouvais passer à côté 
De ce noyau dur 
Qui plisse de bien-être.

Non, je ne le jetterai pas. 
Je le garderai en bouche jusqu’à plus soif 
Et le replanterai près de ces fleurs d’amours 
Pour toujours mieux nous retrouver.

Je t’ai fait mon symbole d’immortalité 
Pour toujours plus nous aimer, 
Quand vient le moment de nous unir. 
Et toi, qui apparais au loin, veux-tu être ma Pêche ?

Tous droits réservés: Caroline Becker/Hugues Facorat Édition
" Au nom de l'Amour " recueil paru le 18 décembre 2015.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/12/2016