Prélude

Le prélude de nos fantasmes nous enlace

S'aimer, mélodieusement se désirer

Un corps à corps dominé

Pour sentir danser la chaleur.

 

Une valse dans nos êtres

Caresse nos sens

Apprivoiser la démence

Dans un élan de mouvance.

 

La chevauchée sensuelle

Frémit dans un rythme endiablé

Sentir, composer et s'abandonner

S'avouer dans le pêché originel.

 

De cet accord des âmes

Une envie majeure en cœur

Déshabiller l'armure

De cette humide ardeur.

 

Dans un râle d'amour

Notre rupture chimérique

Telle la statue du commandeur

S'alliant avec l’Éden.

 

Dans nos polyphonies

Nos corps en requiem

Naissent d’électriques sucreries

De ces instants bohèmes.

 

Entendre trembler nos airs

S'enrouler de bien être

Une parfaite composition

A rejouer dans le t'aime.

 

Tous droits réservés : Caroline Becker / Hugues Facorat éditions

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 14/05/2014